Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , ,

INITIATION A LA PHILOSOPHIE DE L'ESPRIT

±CONNAIS-TOI TOI-MÊME ET TU CONNAÎTRAS L’UNIVERS ET LES DIEUX POUR LE MIRACLE D’UNE SEULE CHOSE: L’UNITÉ ±

Le monde classique est régi depuis Descartes par le matérialisme, un monde où l’être humain est perçu en tant que matière, robot mécanique, avec l’illusion du libre arbitre.

Un monde figé, un monde où l’on ne sait pas que l’on ne sait rien.

Dans ce monde actuel dit en constante évolution, nous constatons que l’homme et l’animal sont perçus et utilisés comme des objets interchangeables, comme de la marchandise, nous sommes entre les mains de la fatalité et de notre condition. Nous suivons la ligne jaune jusqu’à l’heure de notre mort, pour disparaître dans le néant.

La pensée scientifique cartésienne a fragmenté la connaissance en spécialisant tous les secteurs d’activités. La spécialisation diminue le nombre de personnes ayant une vue de l’ensemble. Il suffit de se rendre dans un hôpital pour constater ce phénomène. Mais l’homme est une entité complexe, pour comprendre le processus de la vie il faut une vue holistique et non spécialisée. Le corps et le mental forment un TOUT.

<L’homme est un petit univers dans le grand, et tout l’Univers est compris en L’homme.>

La philosophie de l’esprit conçoit l’Être humain avant tout dans son ensemble, comme une interconnexion constante  matière-conscience-esprit où la conscience est douée de libre arbitre et de pouvoir de création, elle nous fait porter l’entière responsabilité sur nos actions et nos vies, sans laisser de place au destin, ni à la chance, elle rend le monde infini, connecté, équilibré.

La science du mental est à l’image de ce qu’est pour la science matérialiste l’univers quantique, un état ou règne des lois différentes, mystérieuses.

L’analogie est facile, la physique quantique est un début de réponse, à l’enseignement spirituel et mystique.

Physique classique et quantique:

L’univers est gouverné par 2 ensembles de lois:

La physique classique, c’est notre monde classique, quotidien.

Les choses sont décrites au travers des lois du mouvement et de la gravité de Newton. C’est la physique que nous avons appris à l’école et qui fonctionne très bien dans notre vie de tous les jours.

Quant on descend à une échelle inférieure, au niveau de l’atome, c’est un autre ensemble de loi qui dirige, les lois quantiques, la théorie quantique, la mécanique quantique.

A ce niveau les particules ne sont plus matérielles mais sont des ondes étendues dans l’espace et le temps. La grande propriété de la physique quantique est la connectivité de toutes les choses entre elles. En mécanique quantique nous ne parlons pas d’électrons, nous parlons de potentiel d’électrons, le mot potentiel est important.

Plus nous nous enfonçons dans l’infiniment petit, plus nous rentrons dans l’abstrait, jusqu’à pénétrer dans l’abstrait pure qui est défini comme le champ unifié, de ce champ unifié émerge de l’information sous forme de vibrations et d’ondes, cette information donne forme à tout ce qui nous entoure.

En physique quantique il n’y a plus de notions de passé, de présent, de futur, elles existent simultanément.

Le monde quantique est un monde d’ondes, de vibrations, en dehors de l’espace et du temps, un champ d’information de pure potentialité, un champ où tout est unifié, connecté. C’est cette connectivité qui rend la mécanique quantique étrange, pourtant elle s’emboîte parfaitement avec la physique classique pour former notre réalité.

La physique classique est la partie immergée de l’iceberg.

La frontière qui sépare le monde classique et le monde quantique est étrange, mystérieuse. Dans le monde quantique il y a différentes possibilités superposées, dans le monde classique ces différentes possibilités se convertissent en une seule, concrète et définie.

Tout se trouve à un endroit précis. La conscience sert de pont entre ces deux mondes.

La conscience est un processus à la frontière du monde quantique et du monde classique, c’est dans la conscience que se produit l’effondrement de la fonction d’onde.

La philosophie de l’esprit transmet un enseignement puissant et lumineux qui permet à l’Initié d’activer des Forces évolutives et ainsi d’accéder à d’autres dimensions, des dimensions où les pensées, les émotions et les croyances sont des forces qui agissent en Conscience par un effort de Volonté. Ce principe de la création mentale a toujours existé en nous d’une façon passive, ou inconsciente, mais une fois compris, il peut être utilisé d’une manière active, ainsi nous n’agissons plus d’une façon réactionnelle à un phénomène, nous créons le phénomène. Nous passons de la réaction aux effets à la création des causes.

La philosophie Mystique est un processus de prise de conscience, de purification, de maîtrise, physique et mentale, puis d’évolution transpersonnelle, c’est l’apprentissage et l’utilisation de nos perceptions supérieures dans la recherche de l’ÊTRE intangible, immortel, qui est au fond de nous. Vouloir pénétrer une dimension supérieure, sans commencer par évoluer en conscience est une voie de perdition assurée, pour aspirer à la Lumière, il faut commencer par activer son Moi profond.

Pour tous ceux qui cherchent un secret, une formule ésotérique, pouvant faire apparaître d’un coup de baguette magique, le bonheur, le succès, la santé, la fortune ou l’amour qui leur manquent, que ceux là ne recherchent plus, car il n’y en a pas, du moins pas dans leurs conditions psychiques actuelles.

L’évolution en conscience est un chemin d’efforts, de persévérance, de volonté active, autant de sacrifices et d’offrandes à porter sur l’autel du Temple sacré. L’Initiation ainsi comprise exige une connaissance éprouvé, un travail physique et intellectuel sans relâche, une ascèse physique et morale. La compréhension et la maîtrise du Mental est le point de départ de tout changement de toute transformation, une élévation vibratoire en mesure d’influencer aussi bien le monde intérieur, que le monde extérieur.

La science du mental est une discipline de travail intérieur qui jaillit à l’extérieur, une sublimation des forces de l’esprit, un éveil spirituel, c’est vivre l’univers comme une interconnexion constante et équilibrée entre la Conscience l’Esprit et la Matière.

Cette science doit être comprise comme l’opposée de la pensée mécanique, c’est une forme pensée en conscience. Une conscience qui unifie la physique classique, la physique quantique et la métaphysique, les religions et la raison, le visible et l’invisible, le fini et l’infini, le mortel et l’immortel, le penseur et la pensée, l’observateur et l’observé, l’objectivité et la subjectivité, la matière et l’esprit. C’est une interconnexion active avec le Champ d’information, en dehors de l’espace du temps, dans le <bonne-heure>de l’Éternel Moment Présent.

Cette Science est celle des Philosophes de l’Esprit, des Mystiques en quête d’hésychia.

<Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les Dieux pour le miracle d’une seule chose, l’unité.>

E.S.B.

L’alchimie des subtiles

Publicités