Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

mental univers

Le Macrocosme.

Notre Univers tout entier repose sur un petit nombre de constantes cosmologiques, nous connaissons la valeur de chacune d’entre-elles avec une remarquable précision, or si une seule de ces quinze constantes était modifiée ne serait-ce que d’une virgule après le zéro, nous n’existerions pas. L’Univers est issu d’un réglage d’une précision vertigineuse, d’un parfait équilibre de toutes les forces qui le constituent. Le mystère de la création de l’Univers repose sur deux probabilités, il y a le hasard d’un côté et une Intelligence Créatrice de l’autre.

Notre existence était-elle minutieusement programmée, ou est-elle apparue à la suite d’accidents, d’événements aléatoires dont toute finalité serait absente?

La probabilité mathématique que l’Univers soit le fruit du hasard est de: 1 sur 1O puissance 10 puissance 123

<La probabilité que la vie soit le fruit du hasard est nettement inférieure à la probabilité qu’une tornade crée un Boeing 747 entièrement opérationnel en traversant une décharge.>

A la lecture de ces chiffres vertigineux, je me suis ouvert à la possibilité qu’une Intelligence Créatrice pouvait être à l’origine de l’Univers qui m’entoure. J’observe mon environnement: minéraux, végétaux, animaux, terre, système solaire, galaxies, étoiles, planètes, molécules, atomes ou particules subatomiques, l’Univers crée de la matière visible et invisible, tangible et intangible, de la conscience, de l’intelligence, du vivant.

Notre Univers est dynamique, il encode de l’information sur sa surface, communicatif et connecté en chacun de ses points, il est constamment en apprentissage, en évolution, en mouvement. Notre Univers observé comme macrocosme ressemble à une conscience, une intelligence, un mental.

Le Microcosme.

Les scientifiques ont découvert les molécules, les atomes , ils ont cherché plus profondément, ils ont trouvé les électrons, les protons et les neutrons, en continuant à chercher ils ont trouvé des particules de plus en plus petites comme les quarks qui forment les protons et les neutrons. Ils ont continué inlassablement à pénétrer la matière de plus en plus profondément, plus ils s’enfonçaient dans l’infiniment petit, plus ils rentraient dans l’abstrait, jusqu’à pénétrer dans l’abstrait pur, le vide quantique de l’espace (10 puissance moins 33 cm), de l’information sous forme de fluctuations, de vibrations, un champ énergétique informationnel unifié de très forte densité, dans ces profondeurs de l’infiniment petit le vide foisonne de particules virtuelles qui passent à tout moment de l’existence à la non-existence, une mer d’information infinie qui crée, guide et unifie tous les points de l’espace, toutes les particules et toutes les forces de l’Univers. Ce champ est la substance primordiale de notre Univers, un champ unifié, une mer cosmique d’énergie holographique. La seule chose que l’on puisse dire sur cette matière sans forme constituée de 99,99999 % de vide, c’est un fragment concentré d’énergie, une vibration, de l’information, une sorte de pensée.

Une intelligence agit sans cesse en s’exprimant de manière créative par l’intermédiaire du champ unifié, afin de créer la matrice de notre monde visible et prendre ainsi conscience de son existence en constante évolution. La Conscience Universelle.

Avec cette nouvelle compréhension de la matière et de l’univers, je me suis ouvert à une possibilité, espace et matière, fragmentation et séparation, individualité, ne sont qu’une illusion née de ma perception mentale limitée des profondeurs de la réalité.

Mon Être en son essence la plus profonde est un point de conscience dans une Conscience infinie, un point d’énergie dans une Énergie Infinie.

Le Mésocosme.

Mon corps est constitué de 100 000 milliards de cellules, chaque cellule contient 100 000 milliards d’atomes, chaque atome de mon corps est composé à 99, 99999% d’un vide extrêmement dense rempli de champs électromagnétiques, de fréquences, de résonances, de fluctuations. Je suis constitué à 99, 99999% d’énergie en vibration, d’information, de vide quantique, d’abstrait pur. Le champ unifié d’information est en moi et autour de moi, je suis un point fini qui se fragmente à l’infini.

Ma perception de la réalité, que j’expérimente tous les jours comme l’interaction d’éléments fragmentés et séparés, n’est qu’une illusion, ou fausse interprétation due à mon incapacité d’observer mes pensées, mes émotions comme des vibrations étroitement liées, connectées au champ d’information.

A partir de mon point d’expérience, j’envoie au champ d’information l’essence de ce que j’ai expérimenté dans le règne du visible, le champ d’information absorbe cette information et me renvoie l’information unifiée du règne de l’invisible, un processus d’aller et retour perpétuel entre le vide et la matière, qui permet une évolution de plus en plus complexe et constante de l’Univers.

Notre conscience est une expérience de ce champ unifié, nous y sommes connectés en permanence, nous sommes un point de conscience dans une Conscience Infinie, un mental dans un Mental Infini, un créateur dans une Création Infinie.

L’intelligence, la conscience, la créativité sont des caractéristiques intrinsèques de l’Univers, nos consciences participent à la création et donnent par conséquent un sens à ce Tout.

Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers et les Dieux, pour le miracle d’une seule chose, l’Unité.

Je saisissais l’importance du message sans pour autant en percer le mystère, je possédais le savoir théorique mais sans la connaissance.

Il me fallait faire Un avec le texte, ne plus chercher à comprendre, à interpréter, analyser, fragmenter, mais me laisser percer par les mots, les sons, les images. Par la contemplation et la méditation, créer un état d’Être qui me relierait à mon moi-profond, au champ d’information.

<Plus l’Homme comprendra l’existence de l’Esprit intime immanent à l’intérieur de son Être, plus haut et plus rapidement il s’élèvera dans l’échelle spirituelle de la vie. C’est cela que signifie le développement spirituel, la reconnaissance, la réalisation, et la manifestation de l’Esprit à l’intérieur de nous-mêmes.>

Dans cette nouvelle perception, je ne me considère plus comme de la matière consciente, mais comme un esprit ayant conscience de la matière. Ma perception matérialiste du monde s’effondre, de témoin passif, je deviens créateur actif, je n’agis plus par réaction mais par action.

Mon état vibratoire devient la cause première des effets qui se produisent dans mon environnement.

Le sens caché du <Je Suis>

Je pensais vivre dans un univers matériel, avec des valeurs matérialistes, ces croyances ne m’ont pas convaincu, à présent j’inverse le processus et décide de voir si ma réalité réagit d’une façon mentale, une création mentale sujette aux pensées, aux émotions et aux croyances de son créateur.

Un mental humain produit en moyenne 60.000 pensées par jour, 95% de ces pensées sont identiques à celles de la veille, 80% de ces pensées sont négatives.

Quand à elles, mes journées, mes semaines, défilent de forme identique aux précédentes, j’évolue dans les mêmes environnements, dans le même genre d’emploi, avec les mêmes relations. Dans le flot de possibilités qui m’entoure je me recrée toujours la même réalité, je m’ouvre peu à la nouveauté autre que matériel et perçois ma vie d’une façon plutôt négative.

Je me suis enfermé dans un labyrinthe mental, je n’en trouve pas la sortie parce que je ne la cherche pas, mon labyrinthe représente le connu, la sécurité. J’ai créer de toutes pièces, morceau par morceau, ma réalité de tous les jours de manière inconsciente. Par mes croyances, mes émotions, mes pensées matérialistes, j’ai créer inconsciemment ma destinée, mon mal-être.

Nous reproduisons jour après jour, nuit après nuit, les mêmes schémas, les mêmes pensées, les mêmes croyances qui recouvrent de couches épaisses notre véritable nature: La Créativité

Notre véritable nature, notre raison d’Être dans la dimension espace-temps-matière est la créativité, le libre-arbitre,l’apprentissage, l’expérience, l’évolution.

Nous sommes co-créateur de l’Univers, nous en sommes des fractales, nous portons en nous une part de ce pouvoir créateur.

Ce qui constitue mon Univers intérieur: mes croyances, mes émotions, mes ressentis, mes sentiments, mon imagination, mes pensées, sont des vibrations, des énergies qui créent par l’intermédiaire du champ d’information la forme dense. Cette forme dense, me renvoie dans un processus d’aller et retour la quantité et la qualité de l’énergie projetée. Si je décide de percevoir ma journée avec amour, de créer en moi la vibration de l’amour, mon environnement reflétera les formes de cet amour. Si j’ai des pensées de peur, mon environnement reflétera les formes de cette peur.

Ma conscience est un processus d’aller et retour, un échange d’information entre le vide quantique et la structure atomique de mon corps.

Je suis un petit point perdu dans l’Univers, l’univers est un petit point perdu en Moi. Je Suis la Lumière que je cherche.

Notre état d’être est une vibration, une force naturelle supérieure, la véritable nature de la matière de l’énergie, est mentale, elle est subordonnée à la maîtrise de l’esprit.

L’art de la Mentale Alchimie.

Publicités