Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

GOTHIC MIROIR

Un heureux hasard et vous vous trouvez en ma présence, vous ne pouvez vous empêcher de m’observer et le premier effet que je vous fais est celui d’être posée, détendue, je ne suis point nerveuse, je ne m’agite pas, je reste silencieuse, je m’imprègne de l’atmosphère.

9

Vous éprouvez le sentiment qu’il y a en moi, quelque part, une force dont vous ne pouvez pas fixer l’endroit. Elle ne se trouve pas précisément dans ma silhouette, ni dans ma gestuelle, ni dans mon regard, mais elle est là, en moi et autour de moi.

Gothic

Voilà exactement le fait: c’est une partie de moi, et quelques minutes auparavant, tout singulier que cela puisse vous paraître, c’était dans une petite mesure une partie de vous. Un peu de cette force d’attraction que j’émane et que vous ressentez, est allée de vous à moi sans que vous le sachiez…

7

Approchez-vous d’un peu plus près afin de connaître le secret de la fascination que j’exerce sur vous:

Je semble porter un deuil secret, une blessure dont vous ne comprenez pas l’origine…

4

Observez mon regard, mes yeux vous dominent quoiqu’il ne vous regarde pas fixement. Je ne vous regarde pas fixement dans les yeux, ni dans l’un plutôt que dans l’autre. Je regarde juste entre les yeux, là où la forme de votre nez prend racine. Mon regard semble vous percer avec intention, un regard fixe et pénétrant, mais dans lequel il n’y a rien de désagréable. Vous sentez qu’il n’est pas, qu’il ne peut pas être impertinent. Remarquez également que je ne vous regarde pas ainsi quand vous parlez. J’attends votre communication puis je vous envoie la mienne. Quand je parle, je vous regarde de manière déterminée, dominatrice et cependant bienveillante.

1

Je vous écoute avec politesse, mais vous recevez l’impression d’une volonté inflexible, vous percevez une puissance en moi, l’impression que je vous laisse est celle d’une femme qui sait exactement ce qu’elle veut et qui n’est pas pressée parce qu’elle est certaine de l’obtenir. Voilà donc pourquoi je suis calme et assurée. La connaissance est une force et je sais que mon état dépend des lois de cause et d’effet.

_

Analysons ma conversation: vous ai-je apprise quelque chose? Très peu, et rien que l’on puisse considérer comme vain ou prétentieux, peu m’importe ce que vous pensez en ce moment en m’observant, en m’écoutant, en me jugeant, ce que je vous donne est vibrationnel, en dehors de l’espace et du temps.

5

Je ne suis pas empressée, je vous fais plutôt sentir que si je le voulais, je pourrais en dire long. Ainsi, j’attise un peu de votre curiosité…

Quand j’attire à moi l’influence et le succès, j’accepte ces dons, je les considères comme mon dû, puis je continue mon chemin…

J’ai acquis l’influence de la même façon que j’ai acquis le succès: par la vibration, le magnétisme de l’aimante.

3

Quelle impression vous ai-je faites?

Vous désirez me connaître mieux, vous vous sentez attiré d’une façon mystérieuse, que vous ne pouvez définir. Je vous tiens, selon l’expression courante, et vous ne pouvez plus vous soustraire à moi.

rose

Je me sers de votre force. Si vous voulez bien ressentir ce qui se passe entre vous et moi, vous verrez que vous êtes celui qui a fait dons de vos connaissances, de vos désirs, que vous êtes celui qui à chercher à plaire, à séduire, en un mot, vous êtes celui qui a donné. Oui c’est précisément cela: vous avez donné, j’ai pris…

1092626__gothic-red-rose_p

Si j’avais voulu que ce fût autrement, vous auriez été obligé de recevoir tout ce que j’aurais voulu vous donner en fait d’impulsions, de vibrations, de pensées, ou d’idées. Mais je ne l’ai pas voulu, je me suis permise simplement de vous laissez mon empreinte; puis je suis repartie après vous avoir pris un peu d’énergie, comme l’abeille s’envole après avoir pris le miel de la fleur.

2

symbole

S.Danièle.

Publicités