Mots-clefs

, , ,

Marie Desaulles – Reliance.

L’Astrologie, l’Alchimie et l’étude de la Nature sont intimement liées, comme les Hommes, la Nature et l’Uni-vers.

 

Le Feu, la Terre, l’Eau et l’Air, les quatre éléments dont la notion, de nos jours est perdue, sont liés à la dernière décomposition du cycle de la nature qui n’est autre que notre décomposition familière en quatre saisons: Printemps, Été, Automne, Hiver.

Les limites des quatre saisons sont fixés par les passages du soleil aux équinoxes et aux solstices. Aux équinoxes, la durée des jours est égale à celle des nuits, aux solstices d’été les jours sont les plus longs, aux solstices d’hiver, ils sont les plus courts. Les Anciens, pour distinguer les saisons, disaient que le printemps est humide et chaud et correspond à l’élément Air, l’été, chaud et sec, correspondant à l’élément Feu, l’automne, sec et froid, à l’élément Terre et l’hiver, humide et froid, à l’élément Eau.

Je retrouve encore les quatre éléments en correspondance avec les subdivisions qui succédèrent aux saisons. Pythagore, en effet, après le partage du cycle annuel en deux phases, trois périodes et quatre saisons, définit la Tétraktys, ou triplicité des quatre éléments associés aux douze signes du Zodiaque, chaque saison comprenant trois de ceux-ci.

Dans cette même perspective il ne faut rien voir de plus dans les signes du Zodiaque que des subdivisions saisonnières président chaque année, à la même époque, aux mêmes phénomènes. On peut dire encore que les signes du Zodiaque sont des espaces vides jalonnant la course du soleil au cours de l’année, chacun d’eux délimitant une période de temps au cours de laquelle s’exprime un aspect bien défini de la nature et de ses éléments. Par transposition, ces aspects reflètent certaines tendances propres aux êtres nés aux époques correspondantes.

Aussi l’Astrologie, l’Alchimie et l’étude de la Nature sont-elles intimement liées, comme les Hommes, la Nature et l’Uni-vers.

 

 

Publicités