Mots-clefs

, , , , , ,

Marie Desaulles – Dedans et dehors.

Atelier portatif du 3 novembre 2016.

-Le code 0 est un programme qui s’active automatiquement en tache de fond dans le système d’exploitation de mon mental, c’est mon mode de réaction à l’environnement.

-Le mode réaction crée un environnement secondaire, une projection en 3D de mon monde intérieur. Cette projection me permet de ne pas affronter les douleurs reliées à mes blessures de l’âme.

-Le code 0 effectue des actions sans l’interaction de l’utilisateur, besoins primaires, mémoires refoulées, habitudes inconscientes.

-Le code 0 crée, une personne, un personnage, une personnalité apparente qui régit mes interactions sociales, mes modes de pensées et mes schémas comportementaux.

-En mode réaction, le code 0 ne s’arrête jamais de travailler, il est toujours actif, nuit et jour. Il crée une séparation, un écran, un filtre, afin d’ interagir au sein de la société en éloignant ma conscience de la Vérité sur sa nature unifiée et créatrice.

-Le code 0 crée une illusion de Soi, un soi égotique, un être périphérique, un avatar évoluant dans un environnement secondaire, illusoire, déconnecté de l’instant présent, le code 0 dirige le flux de ma matrice, mon labyrinthe électromagnétique.

-Journée sous l’emprise du code 0. Le code 0 s’enclenche dès que je m’éloigne de l’instant présent, mon centre.

-Le code 0 à besoin d’espace pour créer un environnement secondaire.

-Le décentrage, crée un espace entre moi et la création, c’est à partir de cet espace que ce crée l’environnement secondaire. L’espace de l’environnement secondaire s’agrandit petit à petit tout au long de la journée, doucement de créateur je me transforme en avatar, je perds mon libre-arbitre, je suis sous le contrôle du code 0.

-Plus l’espace s’agrandit entre moi et l’environnement, plus il y a de place pour le Code 0, plus le recentrage devient difficile. Mon point de rupture apparaît souvent en fin de journée et peu durer quelques jours…

-je dois effectuer un recentrage constant par la pleine conscience afin d’éviter de créer un espace entre moi et le monde. Il est important de noter que je projette (voir) toujours mon passé.

– c’est en modifiant les lignes de code de mon passé au présent, que je modifie à présent mon futur.

E.S.B. –

Publicités