Mots-clés

, , , , , ,

Marie Desaulles – Miroirs.

Atelier portatif du 9 décembre 2016.

-La Prière une intention silencieuse, une intention focalisée dans le silence d’un Esprit-Sain.

Esprit-Sain: qui n’est pas altéré par le mental.

-La conscience n’est pas un sous-produit du mental, le mental est un sous-produit de la Conscience, un filtre qui crée des filtres. Un filtre crée une séparation entre l’observateur et l’observé une séparation qui crée des séparations à l’infini. Une séparation est une dualité (ce qui est double) La lumière (un) et son reflet (deux). La lumière une, au travers d’un filtre crée un reflet.

Le mental est un filtre créateur de reflets.

Reflet:image réfléchie, image renvoyée par la surface d’un objet.

-Comme un miroir mon environnement, les gens, les situations me renvoient toujours l’image de moi-même. En d’autre terme la matière est le reflet de mon esprit. L’observé est l’observateur à travers le filtre de la séparation: espace-temps-dualités

-L’observé est le reflet de l’observateur. Mon environnement extérieur me permet d’observer mon inconscient, ce que je ne veux pas voir en moi. Observer en conscience que tout vient de Soi,  permet à la Conscience de s’éveiller en elle-même.

-L’observé et l’observateur fusionne en: Observer.

Observer à l’infinitif, c’est à dire sans conjuguer, représente la fusion de l’observateur et de l’observé.

La conjugaison représente le jugement,

Le premier des jugements est celui de la séparation; je vois cette table, sujet-objet, elle est donc séparée de moi.

Puis, lorsque je porte un jugement sur quelque chose, quelqu’un, une situation, un événement, c’est mon propre reflet que je juge.

Je me juge à travers le voile de la séparation pour ne pas me ressentir coupable.

La fin du jugement représente le début de la guérison, l’acceptation de ce qui EST, le lâcher prise, la fin de l’illusion, la fin du contrôle mental.

-Tout est Idées dans un mental, le mental est un processus de création d’idées. Une idée est une croyance, une croyance est un choix, le choix d’y croire ou non, c vrai, c faux, une croyance est une idée à laquelle j’ai donné mon accord…à partir de là, tout un monde se construit.

Je change mes croyances, je change mon monde, je change le monde…

Je prie silencieusement à mon Éveil.

E.S.B.-

Publicités