Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le mystère alchimique de nos émotions.

L’essentiel est invisible pour nos yeux.

Selon le principe alchimique:

«Il est vrai, sans mensonge, certain, et très véritable: Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d’une seule chose. Et comme toutes les choses ont été, et sont venues d’un, par la médiation d’un: ainsi toutes les choses ont été nées de cette chose unique, par adaptation.»

L’Alchimie Mentale est une communion réelle, entre le monde intérieur, le microcosme et le monde extérieur, le macrocosme, l’Homme et la Nature qui en leur essence ne font qu’Un.

Ainsi l’alchimiste n’a pas à trouver quelque chose de nouveau, mais à se retrouver au plus profond de lui, la descente du cherchant vers son point d’origine: la pleine Conscience de l’Être, le point comme-un, qui unifie toutes les choses. Cette essence de la conscience, est présente en notre for-intérieur, elle est notre point de connexion à la Conscience Universelle, notre point de connexion au champ unifié d’information.                                           Lien: L’Univers Mental.

L’Homme en son essence la plus profonde est un point de conscience dans une Conscience infinie, un point d’information dans une Information Infinie.

Pour retrouver ce point de connexion, il lui faudra épurer, équilibrer et réaligner ces quatre plans vibratoires: physique, émotionnel, mental et spirituel.

Libéré de son conditionnement, de ses fausses croyances, l’Homme peut alors se sublimer, son état d’être devient vibration, force naturelle supérieure, il prend conscience que la véritable nature de la matière et de l’énergie est mentale, qu’elle est subordonnée à la maîtrise de l’esprit.

Son état vibratoire devient la cause première des effets qui se produisent dans son environnement.

L’Alchimiste ne se considère plus comme une matière consciente, mais comme un esprit ayant conscience de la matière. Sa perception matérialiste du monde s’effondre, de témoin passif, il devient créateur actif, il n’agit plus par réaction à son environnement, mais en devient l’Artiste Créateur.

Dans cette nouvelle perception du monde et de lui-même, le cherchant utilise son environnement extérieur comme le miroir magique de ses émotions.

Nos émotions, notre imagination, nos sentiments, nos ressentis, nos idées, nos pensées sont des vibrations, des énergies étroitement liées, connectées au champ d’information, la substance primordiale de l’Univers. Cette substance du vide crée, guide et unifie toutes les particules et toutes les forces qui donneront naissance à la matière. La matière: un ensemble de champs électromagnétiques, qui donnent l’impression de solide, de tangible, d’impénétrable.

Espace-temps et matière, fragmentation et séparation, individualité et identité, conditionnement et croyance, ne sont que des illusions de notre perception mentale limitée des profondeurs de la réalité.

Nos émotions, notre imagination, nos sentiments, nos ressentis, nos idées, nos pensées, la matière, notre environnement, les lieux, les situations, les événements, les gens, deviennent d’innombrables combinaisons de la substance primordiale, la quintessence de la nature. Cette prime essence est à l’origine de la création de l’Univers, elle est en Toutes choses, et toutes les choses sont en elle, elle représente l’Unité, l’Équilibre, la Créativité, l’Intelligence et l’Amour, qui sont des caractéristiques intrinsèques de l’Univers.

En Alchimie Mentale c’est l’essence-ciel que nous recherchons: la Lumière, l’Amour, l’Intelligence, la Créativité, l’Équilibre et l’Unité en toutes choses, ou autrement dit, la Paix, le Bonheur, la Joie, la Complétude de l’Instant Présent.

Dans cette recherche l’existence tout entière est considérée comme matière première de travail, matière première, brute et imparfaite, qu’il nous faudra dissoudre, transformer ou transmuter pour en extraire la substance raffinée, purifiée, présente en toutes choses: la vibration «Amour et Gratitude», l’élixir de longue vie, la Pierre Philosophale.

La vibration initiale de l’Univers est cachée dans chaque chose, sans cette vibration qui l’anime, la matière resterait informe et vide, mais quand elle est animée, sublimée et mise en mouvement par cette vibration, toutes les possibilités qu’elle contient commencent à se manifester, elle devient alors un monde organisé, intelligent et conscient, une expérience tangible dans un environnement manifesté.

Tout ce qui se manifeste est l’intime reflet de ce qui ne se manifeste pas.

Notre perception de nous-mêmes et de notre environnement est une perception dense, solide, d’un phénomène subtil énergétique. Notre conscience sert de pont entre ces deux mondes: l’Esprit et la Matière, le microcosme et le macrocosme.

Distinguer ce dualisme, c’est déjà ne plus rester enfermé dans une perception matérialiste du monde qui nous fait appartenir à l’une ou l’autre puissance, mais nous place comme troisième termes: le Mésocosme, dont la vocation est justement d’unifier l’Esprit et la Matière.

La pleine conscience rassemble les contraires pour faire UN, afin que chaque élément retrouve sa place et sa cohérence à l’intérieur d’une harmonie universelle. Dans le bonheur de l’Instant Présent, chaque chose est à sa place et nous aussi.

Notre mental est un outil extraordinaire, mais nous l’avons éduqué à émettre une chronologie, à séparer fractionner, conditionner et répartir d’une façon rigoureuse et linéaire les choses, par famille, age, couleur, poids, taille, forme, texture. Notre mental est éduqué à la réaction, notre perception matérialiste est incapable d’imaginer que l’intangible crée le tangible, notre mental croit ce qu’il voit, alors qu’en réalité: nous voyons ce en quoi nous croyons.

On nous a appris que nos émotions et nos croyances n’ont pas beaucoup de pouvoir sur nos vies mais rien n’est plus éloigné de la vérité.

Tout phénomène extérieur n’existe pas en dehors d’une conscience qui le conçoit.

Nous créons, jour après jour, nuit après nuit, notre réalité, nous le faisons parce que nous en sommes les créateurs, consciemment ou inconsciemment chaque individu crée sa propre réalité en fonction de son état d’être.

Notre état d’être ou état émotionnel, est une vibration énergétique, qui influence la matière dense. Nous ne sommes pas les victimes passives d’un univers froid et mécanique, mais les acteurs de la création.

En réactivant notre pouvoir créateur, nous reprenons en main notre destinée et réactivons également notre connexion au Champ Unifié d’Information, ce champ est la substance primordiale dont sont fait nos corps et le monde, notre conscience est un point de ce champ unifié.

Notre état émotionnel est une force puissante, il y a pour nous tous, un intérêt capital à réapprendre à penser, à imaginer, à créer, à retrouver notre libre arbitre, à nous libérer de notre ego, siège de nos émotions toxiques, siège de notre victimisation.

La victime dit: je suis un petit point perdu dans l’Univers.

Le créateur dit: l’univers est un petit point perdu en Moi.

Les pensées, créent des ressentis, les ressentis créent des sentiments , les sentiments créent des émotions, les émotions créent un état d’être, notre état d’être crée notre perception de la réalité.

Ce qui se passe à l’intérieur d’un individu, dans son corps, dans son cerveau, dans son système nerveux, dans sa façon d’observer, de faire travailler sa mémoire, son mental, est une interaction constante observateur-matière qui définit ce qui survient au dehors de lui.

Nous vivons dans un univers d’Esprit et de Matière, deux aspects différents de la même réalité:

l’Esprit: la vibration de notre état émotionnel, l’aspect intérieur.

La matière: le reflet, le miroir magique de nos émotions, l’aspect extérieur.

Notre vibration énergétique donne forme à notre réalité.

Notre environnement ne reflète pas directement nos pensées, nos mots, nos suggestions ou nos prières, cela se situe à un niveau beaucoup plus profond, celui de notre état d’esprit, notre vibration profonde. Je peux mentir aux autres, mais pas à moi-même. Si je cherche le bonheur il me faudra le trouver en moi, le ressentir au plus profond de moi jusqu’à créer l’état émotionnel, l’état d’être du bonheur, une vibration qui produira des effets à l’extérieur de moi, et ainsi pour chaque état recherché: Unité, amour, abondance, santé, joie, plénitude, complétude, paix, équilibre, harmonie, connexion, intuition, inspiration……

Un mental humain produit en moyenne 60.000 pensées par jour, 95% de ces pensées sont identiques à celles de la veille, 80% de ces pensées sont négatives.

Un état d’esprit plutôt négatif: une vibration de basse intensité qui crée la perception d’un environnement plutôt négatif.

C’est ici que commence tout l’Art de l’Alchimie Mentale, la transmutation de nos états émotionnels. Cette transformation s’opérera au niveau vibrationnel de l’Être, un niveau profond se situant bien avant le mental analytique de l’ego.

Nous quittons ici la partie du cerveau où se situe le siège de la personnalité, nos relations avec les gens, avec les lieux, avec les choses, les périodes, les événements, nous passons de l’autre côté du miroir, nous pénétrons un ordre caché de l’existence qui réside au-delà de l’espace et du temps, une dimension de pures vibrations qui reconnaît le langage des sentiments et des émotions.

Solve et Coagula.

Dissoudre puis rassembler les différents éléments psychiques de sa personne.

Nos émotions créent un mouvement, le mouvement crée la matière, la matière crée une différence entre l’intérieur et l’extérieur. Un intérieur, un extérieur et une conscience entre les deux.

L’alchimiste va chercher à percer, à dissoudre les toxicités du mental qui sépare, fractionne, individualise, victimise. Puis, dans la pleine conscience de l’être il va reconstitué l’Unité entre le créateur et sa création, le cherchant pourra alors créer l’Opus Magnum, son Grand Œuvre, l’Œuvre de sa vie.

Par le feu de la volonté qui l’anime, le cherchant va pénétrer en son for-intérieur jusqu’aux régions inconnues et profondes de la création mentale:

Déstructuration – Acceptation – Connexion – Création.

La Déstructuration pierre par pierre de l’édifice de sa personnalité.

L’Acceptation de l’entière responsabilité qu’il exerce sur sa destinée.

La Connexion à son moi-profond.

La Création et l’attraction d’une nouvelle réalité, en adéquation avec ses aspirations profondes.

Après avoir réalisé ces phases successives, il pourra alors accomplir l’ultime étape, les noces alchimiques, le mariage du Roi et de la Reine, du masculin et du féminin, de l’extérieur et de l’intérieur, du paraître et de l’Être qui cohabite en lui, pour accomplir les miracles d’une seule chose, l’Unité.

Publicités